Revue de presse

Les articles se bousculent cette semaine, actualite oblige. En voila deux qui resument bien ce qu’il se passe sur le plan exterieur:

Varsovie et Prague déplorent le revirement de Barack Obama et repensent leur sécurité. La Pologne et la République tchèque n’ont pas été prises de court par l’annonce américaine de renoncer au projet de bouclier antimissile, tant elle se dessinait ces derniers mois. Elle n’en reste pas moins une déception, devant laquelle les dirigeants de ces pays essayaient de faire bonne figure, jeudi 17 septembre. En acceptant d’accueillir sur leur sol des éléments du « bouclier », Prague et Varsovie comptaient asseoir leur propre sécurité. Dans ces deux pays, une sensibilité particulière se perpétue vis-à-vis de la Russie, aux aspirations hégémoniques dans sa périphérie. Les Américains représentent depuis longtemps un puissant protecteur, contrairement à l’Union européenne, qui n’a ni défense ni politique étrangère commune. [Lire la suite / Le Monde]

mais aussi interieur:

La République tchèque s’enfonce dans la crise politique alors qu’elle n’a toujours pas ratifié le traité de Lisbonne. La vie politique tchèque ne tourne plus rond depuis le renversement du gouvernement du libéral Mirek Topolanek le 24 mars, en pleine présidence tchèque de l’Union européenne, et cette instabilité croissante inquiète ses partenaires européens. Le chef de la diplomatie suédoise, Carl Bildt, dont le pays préside l’Union européenne depuis juillet, a fait part de son incompréhension, mardi 15 septembre, à Bruxelles. « Nous avons toujours besoin d’explications de la part de nos amis tchèques pour suivre l’évolution politique rapide dans leur pays », a-t-il déclaré. Son homologue pragois, Jan Kohout, a concédé qu' »il se passe à Prague des choses difficiles à expliquer à nos partenaires ». [Lire la suite / Le Monde]

L’economie ne semble pour l’instant pas affectee par ces nouvelles crises politiques, avec un taux change de change a pres de 25 Kc pour 1 euro! [voir taux / Komercni banka].

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :