Quiz

Comme pour l’article sur les cartes, pour l’instant voila quelques questions seulement, les autres suivront. Pour voir les reponses, il suffit de selectionner le texte avec la souris. Les reponses proviennent toutes de Wikipedia.org.

Question 1: Epelez: BOHEME, la principale région de la Tchéquie (accent?).

Réponse 1: Bohême. La Bohème se réfère à la vie de bohème, que l’on attribue aux « Bohémiens », et non à la principale région de la Tchéquie.

Question 2: Quel film a été inspiré par les procès de Prague?

Réponse 2: Les procès de Prague sont à la source de L’Aveu de Costa-Gavras avec Yves Montand et Simone Signoret. Le film est basé sur le livre éponyme d’Artur London, l’un des rares survivants des procès. Les procès de Prague qui ont eu lieu en 1952, ont eu pour objectif d’éliminer les prétendus opposants au régime communiste tchécoslovaque; ils sont le versant tchécoslovaque des Grandes Purges staliniennes.

Question 3: Où se trouve le « mur de John Lennon »? 

Réponse 3: Ce mur recouvert de graffiti et notamment un dessin représentant John Lennon (maintenant recouvert) se trouve en face de l’ambassade de France à Prague, dans le quartier de Malá Strana.

Question 4: Qu’est ce la Praguerie?

Réponse 4: La Praguerie (1440) est une révolte nobiliaire française inspirée par celle des Hussites de Prague au début du XVe siècle.

Question 6: D’où le quartier de Barrandov tire-t’il son nom?

Réponse 6: Le quartier de Barrandov tire son nom du géologue et paléontologue français Joachim Barrande qui y a étudié Le Système silurien du centre de la Bohême, paru en vingt-et-un volumes entre 1852 et 1881.

Question 7: Qui representait la Tchécoslovaquie lors des accords de Munich?

Réponse 7: Personne. Les accords de Munich ont été signés entre l’Allemagne, la France, le Royaume-Uni et l’Italie représentées respectivement par Adolf Hitler, Édouard Daladier, Neville Chamberlain et Benito Mussolini (qui s’était commis en intermédiaire) à l’issue de la conférence de Munich, tenue du 29 au 30 septembre 1938 en l’absence notable du président tchécoslovaque, Edvard Beneš, et du secrétaire général du Parti communiste de l’Union soviétique, Joseph Staline, qui n’ont pas été invités. Ces accords mettent fin à la crise des Sudètes et, indirectement, scellent la mort de la Tchécoslovaquie comme État indépendant. La France n’est pas intervenue pour défendre le pays, malgré des accords de défense mutuels.

Question 8: Quel etait le vrai nom de Charles IV du Saint-Empire (1316-1378), à l’origine du premier âge d’or de la Bohême et de Prague?

Réponse 8: Charles IV était baptisé Venceslas (Václav en tchèque), il choisit de prendre le nom de son oncle et parrain, le roi de France, Charles IV lors de sa confirmation.

Question 9: Qui aurait dit en voyant la foule venue l’acclamer: « Ah les cons ! S’ils savaient ! » ?

Réponse 9: Édouard Daladier, Président du Conseil et ministre de la Défense. Après avoir signé les accords de Munich, à son retour en France, Daladier est persuadé d’être hué pour avoir cédé à Hitler, les accords de Munich abandonnant aux nazis une partie de la Tchécoslovaquie sans presque rien demander en échange sinon de vagues promesses de paix. Mais à sa sortie de l’avion le ramenant vers Paris, Daladier est vivement acclamé, à sa grande surprise, pour avoir sauvé la paix. Il se serait exclamé: « Ah les cons ! S’ils savaient ! ».

Question 10: Combien d’années le jeune Charles IV (1316-1378) passera-t’il en France?

Réponse 10: Jean de Luxembourg, le père du jeune Charles IV (futur empereur romain germanique), en conflit ouvert avec sa mère, Élisabeth de Bohême, décide de soustraire son jeune fils à l’influence maternelle : tout d’abord éloigné au château-fort de Křivoklát, il est ensuite envoyé parfaire son éducation chevaleresque à la cour de son parrain Charles IV de France où il arrive le 4 avril 1323 et où il restera sept ans. C’est, grâce à une dérogation du pape Jean XXII, qu’encore enfant, il épouse Blanche de Valois, le 15 mai 1323, peu après son arrivée en France.

Question 11: Citez (au moins) un mot français d’origine tchèque?

Réponse 11: robot, pistolet, obus, polka, dollar, calèche…

Question 12: Citez (au moins) un mot tchèque d’origine française?

Réponse 12: šofér (chauffeur), klišé (cliché) …

Publicités
Catégories :Catégories, Vu de Paris, Vu de Prague Étiquettes :
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :