Accueil > Actualité, Article, Politique, Vu de Prague > Paris et Prague se fâchent sur la question des Roms

Paris et Prague se fâchent sur la question des Roms

Un nouvel incident est venu perturber les relations parfois tendues ces dernières années entre les gouvernements français et tchèque. Samedi, dans le quotidien Lidové Noviny, le chef de la diplomatie tchèque Karel Schwarzenberg a condamné la politique française de renvoi des Roms en Roumanie et en Bulgarie. Des critiques jugées malvenues par les responsables politiques français. (…) Karel Schwarzenberg est revenu à la télévision publique tchèque sur ses propos, jugeant qu’ils n’avaient pas été fidèlement retranscrits dans le quotidien tchèque (…) pour apaiser la situation, mais le gouvernement tchèque reste derrière son ministre. Le Premier ministre Petr Nečas a certes qualifié de « hâtifs » les propos du ministre des Affaires étrangères mais il a d’autre part critiqué l’arrogance de la France qui n’a invité ni la Roumanie, ni la Bulgarie, ni la République tchèque, à une rencontre informelle sur l’immigration entre différents ministres européens (lire la suite sur Radio Prague).

         

Après le ministre tchèque des Affaires étrangères, Karel Schwarzenberg, c’est le président de la République tchèque, Václav Klaus, qui critique les expulsions de Roms roumains par la France. Pour le chef de l’Etat, il s’agit d’une politique « non réfléchie ». « Je ne veux pas commenter ce qu’a dit le ministre Schwarzenberg, mais tout le monde sait que je ne suis pas d’accord avec presque tout ce que fait le président Nicolas Sarkozy », a déclaré Václav Klaus au quotidien Lidové Noviny (source Radio Prague).

Publicités
  1. larchiviste
    7 septembre 2010 à 09:00

    Karel Schwarzenberg a discuté à Paris avec Bernard Kouchner
    Le ministre tchèque des Affaires étrangères Karel Schwarzenberg a effectué ce lundi une visite officielle en France. Il a été notamment reçu par Bernard Kouchner, ministre des Affaires étrangères et européennes pour un déjeuner de travail au cours duquel les ministres ont évoqué les questions européennes d’actualité et, aussi, le problème du rapatriement des Roms séjournant en France vers la Roumanie et la Bulgarie. Karel Schwarzenberg a déploré une nouvelle fois le fait que la Tchéquie n’ait pas été invitée à la réunion internationale sur la problématique des Roms organisée, ce lundi, à Paris. Le chef de la diplomatie tchèque a eu aussi des conversations avec Jean-David Levitte, conseiller diplomatique du président Nicolas Sarkozy. (source Radio Prague)

    Lire aussi (en Anglais):
    Schwarzenberg and advisor to Sarkozy discuss Roma and energy (Prague Monitor)

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :