Accueil > Société, Vu de Prague > Les Français énervent les Tchèques parce qu’ils sont le miroir d’eux-mêmes

Les Français énervent les Tchèques parce qu’ils sont le miroir d’eux-mêmes

Extrait d’un entretien avec Andrea Sedláčková, monteuse en France, réalisatrice en République tchèque:

« (…) je trouve que le caractère des Tchèques est très similaire à celui des Français… (…) Dans cette veine un peu bordélique, je-m’en-foutiste, un peu hystérique, joyeux au premier degré. Je sais que les Tchèques aiment travailler pour les Anglo-saxons et les Allemands parce que les Français les énervent énormément. Mais je pense que ce qui les énerve, c’est le miroir d’eux-mêmes. Evidemment, les Anglo-saxons et les Allemands sont bien organisés et les Tchèques aiment bien cela. Mais la rencontre avec quelqu’un d’identique, cela ne marche pas. (…) Et pas seulement dans le cinéma ! Au début des années 1990, j’avais rencontré des Français qui essayaient de racheter Škoda par exemple. Ils n’ont pas réussi. Ou EDF qui voulait investir dans l’électricité tchèque. Cela n’a jamais marché ! C’est toujours les Allemands qui ont remporté la mise. Mais je pense juste que Tchèques et Français sont trop similaires. » (lire l’article complet sur Radio Prague)

Publicités
Catégories :Société, Vu de Prague
  1. 20 septembre 2010 à 18:27

    Il est toujours facile de faire des généralités comme celles présentes dans cet article et j ai bien peur de devoir en faire de même…
    On dit les français arrogants et ils le sont certainement, mais il y a de nombreuses raisons qui poussent un français à se pavaner en parlant de son pays d origines! Ce que malheureusement je constate (toujours en généralisant outrageusement) c est que la même arrogance est présente, rémanente, persistante chez les tchèques cependant je vis dans ce pays depuis plus de six ans et je ne vois pas très bien de quoi ils sont si fiers!
    Allons soyons sérieux les tchèques ne sont similaires avec les français que si l on y regarde pas de trop prés… En fait d’une certaine façon, tout est plus ou moins pareil d’un pays a l autre, et ce que l on parle du zaïre comme de l’Écosse! Tous fiers comme des paons, nationaux jusqu’au trognon.
    Si les français ont du mal à faire des affaires avec les tchèques c est tout autant pour leur similarités que pour leurs différences.
    Il n est pas un jour ou je ne me plains pas de cette agressivité latente dans les rapports humains, a la caisse du supermarché, sur la route, partout on me faire sentir que mon petit et méprisable espace vitale est une limite, une gène a la grande, flamboyante ascension de la personne se trouvant prés de moi et qui, juste parce qu’il respire pense avoir le droit de vie et de mort sur son entourage. Ca c est une sensation que je n ai jamais ressentis en France, les gens semblent être au courant d’une notion probablement ignorée ici, la coopération pour un « moins mal d’autrui » (en distinction avec le bien d autrui qui ne me semble pas être un objectif atteint, mais toujours un beau rêve.). Mais n allez pas croire que cela m arrive car je suis étranger, ou pire car je suis français ! Non c est un sentiment que bien des tchèques partagent, des tchèques il est vrai un peu particuliers car ils sont allés vivre à l extérieur de leurs frontières, dans les nombreux autres pays du monde ou ils se sentirent étrangement en paix avec le monde qui les entoure.

  2. Alex Terieur
    21 septembre 2010 à 12:31

    Je ne suis pas d accords:
    L histoire a montre des différences indéniables :
    – 50 ans de communismes pour les tchèques, les Français n ont jamais eu à souffrir d un régime totalitaire pendant si longtemps.
    – Les français sont plus « latins » et les tchèques plus « slaves ». les rapports humains, et les rapports homme/femmes ne sont, par nature, pas comparables (doit on adresser ici « La parité française » versus « l émancipation féminine tchèque » … tout un programme !)
    – Quand on demande a 1 français (tout seul) ce qu’ il faut faire, pour régler des problèmes de politique ou sociaux, il sait tout, a un avis sur tout (on est les meilleurs du monde pour donner des leçons…) paradoxalement, en groupe, les français se comportent totalement différemment… ils critiquent, se plaignent (surtout a l étranger) car on leur apprend tout petit déjà, qu’ il faut savoir se faire entendre pour obtenir ce que l on veut. C’est de notoriété publique voir même internationale ! (voir l article sur « les français sont les pires touristes du monde » paru au début de l été 2010) – Vous n’observez jamais de comportement comparable avec les tchèques.
    – Pourquoi ? Les notions de « biens communs » et de « biens personnels » sont radicalement différentes entre les 2 pays. Surement en relation avec l’histoire (qui aurait pu dire que 50 de communisme aurait finalement du bon ?). Bref, l assistanat et le manque de respect du bien commun a, dans l hexagone, déjà voue de nombreuses initiatives comparables a l échec.
    – Encore plus surprenant : c est la même génération, votant aujourd’hui – celle des seniors – qui a renverse le gouvernement il y a un peu plus de 21 ans, et ce, pour le bien de tous. Et ca c est beau!
    Bref, La liste est longue.
    Essayez par exemple de lancer à Paris un service de réservation de Taxi par SMS (comme ils en existent à Prague depuis près de 7ans) : cela serait une catastrophe en France.

  3. Didier
    2 octobre 2010 à 17:42

    Je ne suis pas d’accord du tout avec cet article. Les Tcheques et les Francais sont tres differents. Le Francais est plutot bavard et expansif, le Tcheque taiseux et reflechi. Le Francais a tendance a etre un peu en retard, le Tcheque est ponctuel. Le Francais commence a travailler tard, le Tcheque est a huit heure au bureau. Bref, le Tcheque est tout ce qu’il y a de plus germanique dans sa culture(ce peuple n’a de slave que la langue) , ce qui evidemment l’oppose au Francais, plutot latin dans sa majorite. Ajoutons-y les quarante ans de communisme qu’on nous a epargnes et ca rajoutera encore: le Francais s’interesse a la politique, le Tcheque s’en fout; le Francais est peersuade que l’Etat est la pour le servir et qu’il doit etre fort, le Tcheque, instruit par l’histoire, est plutot liberal et adepte d’un etat minimaliste. Et ici, les rapports hierarchiques restent empreints d’autoritarisme, que ce soit dans le prive, la fonction publique et la politique: l’homme politique de l’ODS et un croisement de Brejnev et Reagan: des idees ultraliberales avec un style sovietique!
    Desole mais on aura beau faire, on sera jamais pareil. Je sais de quoi je parle: j’ai vecu quatre ans a Prague, j’ai appris la langue, j’ai goute la cuisine locale, je suis alle au bureau a huit heures, j’ai attendu au rouge dans la rue. C’est la evidemment source de deception pour certains Francais qui viennent a Prague persuades que les Tcheques sont des francophiles amoureux de notre culture, Kundera exile a Paris etant un symbole vivant de cette symbiose culturelle revee. Mais en fait les Tcheques ne nous prennent pas au serieux, on est trop mediterraneens pour eux, rien a faire. Trop grande gueule!
    Mais c’est pas grave, je me suis bien plu a Prague, tellement que j’y reviens assez regulierement!

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :