Archive

Archive for the ‘Société’ Category

Václav Havel (5 octobre 1936 – 18 décembre 2011)

Photo (C) Lukáš Bíba, Hospodářské noviny, lukasbiba.com

Václav Havel sur Wikipedia.

Publicités

42 ans après l’immolation de Jan Palach: un acte aux résonnances très actuelles

20 janvier 2011 1 commentaire

42 ans après l’immolation de Jan Palach : un acte aux résonnances très actuelles

42 ans se sont écoulés depuis l’immolation de Jan Palach, place Venceslas, en signe de protestation contre l’occupation soviétique et la politique de normalisation qui a suivi après le 21 août 1968. Un geste qui a encore des résonnances aujourd’hui (lire la suite sur Radio Prague)

Lire aussi:

« Les Tunisiens ne connaissaient pas l’histoire de Jan Palach »

La fin du régime du président tunisien Ben Ali fait la une de l’actualité internationale depuis plusieurs jours. Le suicide par le feu de Mohammed Bouazizi, jeune diplômé sans emploi, le 17 décembre, a rappelé à de nombreux commentateurs le geste du Tchèque Jan Palach en 1969. En République tchèque, les Tunisiens sont peu nombreux, mais nous en avons rencontré un cette semaine pour parler, entre autres, de ce parallèle historique (lire la suite sur Radio Prague).

La gauche obtient la majorité absolue au Sénat tchèque

La gauche obtient la majorité absolue au Sénat tchèque

L’opposition social-démocrate tchèque (CSSD) a confirmé samedi 23 octobre son avantage en devenant majoritaire à la Chambre haute, à l’issue du second tour des élections sénatoriales partielles, considérées comme un test pour les réformes d’austérité du gouvernement de centre-droit. Le CSSD a remporté douze des vingt-sept sièges en lice et en détient ainsi quarante-et-un, au sein d’une chambre haute de quatre-vingt-et-un sièges.

Le principal parti de droite tchèque, ODS, du premier ministre Petr Necas n’a quant à lui obtenu que huit sièges et une autre formation de la coalition de centre-droit, TOP 09, deux sièges, lors de ce scrutin partiel destiné à renouveler un tiers des sièges de sénateurs.

« C’est une réalité avec laquelle nous saurons vivre,  Le processus législatif va se prolonger et se compliquer, c’est une réalité », a réagi le premier ministre, peu après l’annonce des résultats. Le gouvernement de Petr Necas procède à des réformes radicales, destinées à réduire l’important déficit public du pays et qui se heurtent à une farouche opposition de la gauche et des syndicats. Ces élections ont ainsi constitué « un ‘mini-référendum’ sur les réformes », aux dires du politologue tchèque Josef Mlejnek.

(lire la suite sur Le Monde.fr)

Légendes de l’ancienne Bohême

Article sur l’exposition « Légendes de l’ancienne Bohême » au Musee national de Prague ouverte jusqu’au 7 juillet 2011:

Comment le mythe devient réalité

L’histoire tchèque commence vers la fin du premier millénaire. Avant il y a une période sur laquelle nous ne possédons pas de documents historiques et pourtant cette période noyée dans le brouillard mythique est profondément enracinée dans l’imagination des Tchèques grâce aux vieilles légendes. Le recueil de ces vieux mythes racontés par le romancier Alois Jirásek est un livre très populaire parmi les lecteurs tchèques. L’ouvrage est sorti aussi en traduction française avec de belles illustrations de Jiří Trnka sous le titre « Légendes de l’ancienne Bohême » aux éditions Gründ. C’est à ces vieux récits qui ont pourtant joué un rôle important dans la vie du peuple tchèque qu’est consacrée l’exposition « Légendes de l’ancienne Bohême » que le public peut voir actuellement au Musée national de Prague. (lire la suite sur Radio Prague)

Mitteleuropa, Europe médiane, Europe centrale…

Un article interessant:

Une histoire du concept d’Europe centrale avec Catherine Horel

« Cette Europe qu’on dit centrale, des Habsbourg à l’intégration européenne 1815-2004 », c’est le nom du nouveau livre de Catherine Horel, historienne et directrice de recherche au CNRS.
Le livre est paru en 2009 chez l’éditeur Beauchesne à Paris. C’est un essai de définir cette Europe qu’on dit centrale parce qu’on se rend très vite compte que chacun met derrière ce terme un certain nombre de pensées ou d’arrière pensées, idéologisées ou non sur cette Europe centrale. (lire la suite sur Radio Prague)

Karel je sexy!

Je lisais recemment que le parti TOP 09 ne reposait que sur quelques figures charismatiques, dont notamment et surtout Karel Schwarzenberg (voir aussi les articles deja publies le concernant). Et c’est vrai que ce Monsieur a reussi a charmer les Tcheques, en politique (il est ministre des affaires etrangeres dans le gouvernement actuel) mais pas uniquement. J’ai moi meme pose pour la photo avec lui en 2009, je l’admets. Mais il y a eu aussi des produits derives comme ces coussins « edition limitee » produits par Fatboy (Spíme skarlem.cz, soit: Nous dormons avec Karel… tout un programme). Et voila maintenant un site assez surprenant ou de jeunes femmes expriment de maniere tres insolite leur soutient a l’homme au noeud papillon et a la pipe.

Karel je sexy! (Karel est sexy…) – Attention: vous etes sur le point de visualiser une page avec un contenu pour adulte / Warning: explicit content, viewers beware 🙂

Suprenant, non? Je vous avez prevenus! Et comme le dit l’article precedent:

Karel Schwarzenberg has become probably the most unlikely sex symbol in post-communist politics.

Catégories :Politique, Société, Vu de Prague Étiquettes :

On TOP in Prague

19 octobre 2010 1 commentaire

Un article du blog Eastern approaches, paru sur The Economist.com, revient sur les elections du weekend dernier:

Czech politics are staying interesting. The parliamentary elections in May brought two new parties into government amid a wave of public dissatisfaction with the old political elite. This weekend voters had a chance to give an interim verdict, with elections for municipal authorities and for a third of the seats in the upper house, the Senate. (lire la suite)

Catégories :Economie, Politique, Société, Vu de Prague Étiquettes :
%d blogueurs aiment cette page :