Archive

Posts Tagged ‘brocante’

Reine des Fleurs 1910

7 septembre 2010 1 commentaire

Je suis un collectionneur compulsif. Si je le pouvais (budget, temps, logistique, etc), je collectionnerais un peu de tout (et beaucoup de n’importe quoi). Du coup, pour eviter que le volume de mes collections n’explose, je m’impose des criteres bien specifiques (limites de prix, volume, etc – mais aussi des criteres plus subjectifs) qui n’enlevent rien au plaisir de recherche de la perle rare (et qui, du coup, est forcement rare vu les limitations imposees). La seule frustration en Republique tcheque serait plutot le manque de brocantes – mais ceci est en train de changer (lire/voir par exemple l’article: Brocante).

Mais tout ceci ne m’empeche pas de regarder en dehors de mes categories de predilection, et de trouver des pieces insolites. Comme par exemple cette carte postale de 1910 (100 ans donc!) parfaite pour illustrer ce blog Paris-Prague: il s’agit de l’election de la Reine des Fleurs 1910 a Prague, sachant que les Reines des Fleurs a Mi-Careme a Paris furent Mesdemoiselles E. Gaillard (Reine des Reines), et R. Brozova (Reine de Boheme). La date et le tempon au verso indiquent le 27 Octobre 1910. A noter aussi le joli timbre avec François-Joseph Ier, la Boheme faisant encore partie en 1910 de l’Empire austro-hongrois.

Plus d’infos (merci Wikipedia!) – Reines du Carnaval de Paris et Mi-Carême au Carnaval de Paris: « La Mi-Carême est de facto au moins depuis le XVIIIe siècle la fête des femmes de Paris dans le cadre du très féminin Carnaval de Paris. Longtemps appelée fête des blanchisseuses la Mi-Carême à une histoire très riche et pleine d’enseignements. Ses premières traces écrites remontent au moins à 1659. »

  • 1910: Ruzena Brazova (ortographe? la carte mentionne Brozova…), Reine tchèque, venue de Prague pour la Mi-Carême 1910. Les sœurs Vanek, demoiselles d’Honneur.
  • 1911: Bozena Skoupova, élue à Paris Reine des reines des fleurs (rien de moins!). Autres reines des fleurs : Aneta Horova, Héléna Sykorova, et Lausmannova (qui n’alla pas jusqu’à Paris, car « prise d’une assez forte indisposition au cours du voyage, (elle) est retournée à Prague »). Les reines vinrent de Prague à Paris avec une délégation du Syndicat des Horticulteurs tchèques, conduite par M. de Cenkow, syndic de la municipalité de Prague, pour participer à la Mi-Carême 1911.
  • En 1910 et 1911 arrivent des délégations praguoises. Mais 1910 est selon une source tchèque l’année de l’échec d’un gros emprunt de la ville de Prague placé à Paris. La reine tchèque de 1910 portant un vêtement décoré avec le lion de Bohème, les reines des fleurs praguoises l’année d’après, seraient-elles venues aussi pour promouvoir cet emprunt auprès des souscripteurs français ?
  • Voir aussi une autre carte postale de la Reine tcheque

Lire/voir aussi: Mille ans de grande fête centrale parisienne (l’article presente egalement une photo de Ruzena Brazova!)

La période internationale de 1904-1914

En 1910, une délégation de Prague vient à Paris. A sa tête, la très belle Reine Tchèque, Ruzena Brazova. En 1911, nouvelle délégation tchèque avec, à sa tête, les Reines des fleurs de Prague : Bozena Skoupova (élue à Paris Reine des Reines de Fleurs), Anetta Horova et Helena Sykorova (une quatrième reine, Mademoiselle Lausmannova, partie pour Paris, malade, rebroussa chemin avant d’arriver). En 1910 et 1911, la foule parisienne acclame en Tchèque les reines étrangères. Elle crie « Nazdar ! » salut des Sokols (les Faucons), sociétés patriotiques [et sportives] tchèques existant à l’époque (les Tchèques font alors partie de l’Empire Austro-Hongrois).

Brocante

Quelques photos de la brocante de samedi dernier sur la place de Namesti Miru (voir les articles deja publies)…

Catégories :Loisirs, Photos, Tourisme, Vu de Prague Étiquettes :

Vide grenier

31 août 2009 5 commentaires

Pour les amateurs de chine et de brocante comme moi, la Republique tcheque n’offre que tres peu d’occasions de trouver la piece rare. A part peut etre les sites d’encheres en ligne comme Aukro.cz ou Odklepnuto.cz, mais rien ne remplace un vrai vide grenier ou l’on peut regarder et toucher. Ceci semblerait etre en passe de changer avec le retour du marche a la brocante de Vinohrady, sur la place Namesti Miru, qui a desormais lieu tous les derniers samedi du mois. Samedi dernier etait la seconde edition, et c’etait plutot un succes vu l’affluence et le nombre respectable de vendeurs. L’initiative devrait s’arreter bientot avec l’arrivee de l’hiver, en esperant un retour au printemps de l’annee prochaine…

29082009698 29082009699 29082009700

Coup de chance, hier dimanche nous avons trouve une seconde brocante dans l’enceinte meme du Klimentinum en plein centre ville. Il semblerait que celle-ci ait lieu un dimanche sur deux. Entree payante (30 Kc), mais beaucoup de belles pieces anciennes. Dommage par contre qu’elle soit si peu visible…

Meme si ces brocantes restent de taille modeste pour une ville comme Prague, il semblerait qu’apres l’euphorie des annees post-communistes et la fievre de la consommation, les Tcheques sont en train de redecouvrir leur passe et prendre gout au vieilles choses. Tant mieux pour les chineurs du dimanche!

Le site officiel: Bleší trhy na náměstí Míru. Prochains rendez-vous: samedi 26/09 et samedi 24/10 (tous les derniers samedis du mois, de 10h a 18h).

%d blogueurs aiment cette page :