Archive

Posts Tagged ‘déficit’

La République tchèque accuse un déficit public historique

Près de 170 milliards de couronnes (6,8 md EUR) de déficit public : un record depuis la création de la République tchèque en 1993. Or, le budget approuvé pour 2009 prévoyait un déficit de 52,2 milliards de couronnes (2,08 md EUR); un déficit d’ailleurs revu à la hausse début novembre par rapport aux 38,1 milliards (1, 54 md EUR) initialement prévus. Ce mercredi, les députés tchèques étudiaient en deuxième lecture le projet de budget pour 2010, qui table d’ores et déjà sur un déficit de 162,7 milliards de couronnes, soit 5,3% du PIB. Les spécialistes mettent en garde : si la dette de la République tchèque continue d’augmenter à ce rythme, le pays pourrait faire faillite. (lire la suite sur Radio Prague)

Catégories :Economie Étiquettes : ,

Déficit excessif

Bruxelles place neuf nouveaux pays membres en procédure de « déficit excessif »: Cette décision vise l’Allemagne, l’Italie, les Pays-Bas, la Belgique, le Portugal, l’Autriche, la République tchèque, la Slovénie et la Slovaquie, dont les déficits dépasseront cette année le seuil de 3 % du produit intérieur brut (PIB) défini par le pacte de stabilité et de croissance. Ces Etats viennent s’ajouter aux onze déjà sous le coup d’une procédure similaire dont la France, l’Espagne, le Royaume-Uni ou la Pologne. Au sein de la zone euro, seuls la Finlande, le Luxembourg et Chypre respectent à ce jour le pacte, en dépit de la crise économique. [Le Monde]

Catégories :Economie Étiquettes : , ,

Mesures d’austérité

La République tchèque vote des mesures exceptionnelles pour réduire son déficit en 2010 [Les Echos, 25/09/2009]

« La Chambre basse du Parlement tchèque a approuvé (…) un paquet de mesures législatives exceptionnelles destinées à réduire le déficit budgétaire en 2010 à 162,8 milliards de couronnes (6,5 milliards d’euros) soit 5,2% du produit intérieur brut (PIB). Un accord-cadre initial adopté le 10 septembre par le gouvernement transitoire du Premier ministre Jan Fischer prévoyait un déficit record de 230 milliards de couronnes (9,2 milliards d’euros), soit 7% du PIB tchèque. Après un âpre débat de deux jours, retransmis en direct par la télévision publique CT24, les députés ont donné le feu vert, à quelques modifications près, au train de mesures d’austérité avancé par le cabinet lundi. »

Pour comparaison, le deficit public en France grimpera de 8,2% du PIB cette annee a 8,5% en 2010 [voir article Les Echos] Et le seuil fixe par le pacte de stabilite europeen est a 3% …

Catégories :Economie, Politique, Vu de Prague Étiquettes : , , , ,
%d blogueurs aiment cette page :