Archive

Posts Tagged ‘Jan Fischer’

Chroniques praguoises

Merci Arte  pour ces chroniques praguoises!!! Je viens de les decouvrir: 24 episodes pour ce feuilleton de la presidence tcheque – a voir et a revoir, pour le meilleur et pour le pire. Une serie qui d’ailleurs n’en finit toujours pas…

À l’occasion de la présidence tchèque de l’Union européenne, faisons mieux connaissance avec le personnel politique, les médias et l’humour tchèque. Par Alexander Knetig 

Lire la suite…

Mesures d’austérité

La République tchèque vote des mesures exceptionnelles pour réduire son déficit en 2010 [Les Echos, 25/09/2009]

« La Chambre basse du Parlement tchèque a approuvé (…) un paquet de mesures législatives exceptionnelles destinées à réduire le déficit budgétaire en 2010 à 162,8 milliards de couronnes (6,5 milliards d’euros) soit 5,2% du produit intérieur brut (PIB). Un accord-cadre initial adopté le 10 septembre par le gouvernement transitoire du Premier ministre Jan Fischer prévoyait un déficit record de 230 milliards de couronnes (9,2 milliards d’euros), soit 7% du PIB tchèque. Après un âpre débat de deux jours, retransmis en direct par la télévision publique CT24, les députés ont donné le feu vert, à quelques modifications près, au train de mesures d’austérité avancé par le cabinet lundi. »

Pour comparaison, le deficit public en France grimpera de 8,2% du PIB cette annee a 8,5% en 2010 [voir article Les Echos] Et le seuil fixe par le pacte de stabilite europeen est a 3% …

Catégories :Economie, Politique, Vu de Prague Étiquettes : , , , ,

41ème anniversaire de l’écrasement du Printemps de Prague

21082009659 21082009660 21082009661

Je me suis retrouve ce matin bloque sur Vinohradska, a hauteur de la Radio tcheque, mon tramway etant immobilise comme beaucoup d’autres par les forces de l’ordre, et donc oblige de finir le trajet vers Muzeum a pied… Je pensais tout d’abord qu’il s’agissait de l’inauguration du batiment de la Radio tcheque qui a ete renove ces derniers mois, mais il s’agissait en fait des commemorations du 41eme anniversaire de l’ecrasement du Printemps de Prague…

« Un acte de piété se tient ce vendredi matin devant le bâtiment de la Radio tchèque à l’occasion du 41e anniversaire de l’invasion de la Tchécoslovaquie par les troupes du Pacte de Varsovie le 21 août 1968. A l’époque, cette intervention militaire avait mis fin à la période de relative liberté appelée « Le Printemps de Prague ». Le Premier ministre, Jan Fischer, et le président de la Chambre des députés, Miloslav Vlček, ont notamment assisté à la cérémonie. » [Lire la suite / Radio Prague]

Pour plus d’information, lire par exemple les articles Wikipedia sur le Printemps de Prague ou Radio Prague. Ou encore (re)voir les photos de Josef Koudelka devant la maison de la radio.

14 juillet 2009

Je dois admettre que j’attendais avec apprehension les discours du 14 juillet 2009 au Palais Buquoy, surtout du cote tcheque, apres les envolees lyriques sur le theme de la liberte par l’ancien Premier Ministre Mr. Topolanek le 14 juillet 2008, ou encore le recent discours du President tcheque Mr. Vaclav Klaus qui citait Jan Hus, seul et contre tous, mais en particulier contre les critiques francaises (voir note precedente). 

Et bien finalement le discours de Mr. l’Ambassadeur mais egalement celui de Mr. Klaus furent parfaits pour l’occasion, courtois et poli, un peu d’humour, des surprises avec par exemple Mr. Fries traduisant lui-meme son introduction en tcheque; un peu de langue de bois aussi, quand meme, en evitant de mentionner les incidents lies aux presidences tcheque et francaise et en se concentrant sur ce qui nous rassemble, la fete nationale, l’importance de la Revolution francaise.

« Nos présidences respectives ont suscité beaucoup de commentaires de part et d’autre, parfois de façon un peu excessive et passionnée, mais ce sont là les charmes du débat démocratique et de la liberté d’expression et la preuve aussi que nous ne sommes pas indifférents l’un à l’autre. »

Mais apres tout, on etait la pour ca, alors je m’en rejouis. Pas de silences genes donc, mais pas sur que la hache de guerre soit enterree pour autant.

14072009520 14072009530 14072009542

Ce fut donc un 14 juillet plutot reussi: le soleil qui perce les nuages a exactement 17 heures, les hymnes chantes a cappella par Mme Alzbeta Polackova, les discours amenes donc, l’ambiance bal populaire avec  le groupe de varietes d’Yves Chelala « The Piano-man singer« , quelques people – plutot de la sphere politique il est vrai, dont Mr. Schwarzenberg (noeud-papillon et pipe de rigueur) avec qui j’ai pu discuter brievement, ou encore l’actuel Premier Ministre Mr. Fischer, tres discret mais reconnaissable a sa coupe « tendance » (j’hesite toujours entre Rod Blagojevich et Anton Chigurh). Les jeunes filles Danone etaient elles aussi de retour, tentant en vain de me donner un yaourt, mieux vetues que l’annee passee il est vrai – mais je ne suis pas convaincu du concept pour autant… Le stand de glaces Algida a eu a mon avis plus de succes. Par contre j’ai ete un peu decu par le buffet et surtout par le vin cette annee; il me semblait aussi y avoir un probleme de logistique (plus de verres?).

Finalement, comme l’annee derniere, il fut tres agreable de finir la soiree en passant par le marche francais a Kampa, et traverser le pont Charles en ecoutant Edith Piaf, un verre de (bon) vin a la main.

%d blogueurs aiment cette page :