Archive

Posts Tagged ‘PIB’

Revue de presse du 12 mai

Quelques chiffres interessants:

Progression de 1,2% de l’économie tchèque au 1er trimestre 2010 (…) Selon les analystes, la croissance actuelle de l’économie repose notamment sur les exportations de sociétés industrielles et la consommation des ménages. Pour rappel, l’année 2009 a été marquée par la récession avec une contraction du PIB tchèque de 4,2% (source Radio Prague)

Le taux de chômage en République tchèque au-dessous de 10 % (…) Le taux de chômage en République tchèque est en baisse. Se situant autour de 9,2% au mois d’avril, ce qui représente plus d’un demi-million de demandeurs d’emploi, il a connu une baisse de 0,5% par rapport au mois précédent. Cette tendance s’est manifestée dans toutes les régions du pays, sauf à Prague qui peut toutefois se targuer d’un taux de chômage très bas, dont la moyenne ne dépasse pas les 4% (lire la suite sur Radio Prague)

Malgre ces plutot bonnes nouvelles:

La République tchèque n’est pas prête à adopter l’euro (…) selon un rapport publié mercredi par la Commission européenne. L’exécutif européen reproche à Prague sa politique fiscale et les mesures annoncées pour réduire le déficit public en 2011 et 2012, qui seraient des mesures insuffisantes et pas assez précises (source Radio Prague)

Enfin, une visite qui est plutot passee inapercue en France (pas trouve d’articles sur la presse en ligne), celle du premier ministre Jan Fisher qui a rencontre son homologue Francois Fillon. Retour a la normale semblerait-il? Pourvu que ca ne se limite pas a un semblant d’entente du cote tcheque, et une ignorance totale du cote francais… Le seul article non-tcheque trouve est en Anglais! (a part cette annonce sur le site de l’Ambassade de France a Prague)

Fischer: Czech-French relations mended

Relations between France and the Czech Republic are good after a certain tension during the Czech presidency of the European Union in early 2009, Czech Prime Minister Jan Fischer said after meeting his French counterpart Francois Fillon yesterday. Fischer said there was no need to deal with these last year’s events now. He also pointed out that he appreciated to have talks with Fillon as this was the first Czech-French bilateral meeting on the top level after more than a year.

Fischer said France supports the Czech Republic as the seat of the Galileo European Navigation Satellite System (GNSS). « We received clear support, » he said. The Czech Republic has been striving for the Galileo administrative centre for a long time. The GNSS worth 3.5 billion euros is to be put in full operation in 2013. Within Galileo, some 30 satellites are planned, two of which have already been put into orbit, while 18 would suffice for the system’s full operation.

Fischer had talks with French Finance Minister Christine Lagarde in Paris yesterday, too. He said Lagarde promised him to see to it that French authorities definitively deal with issues related to the dividing of the former Czechoslovak property in France between the Czech Republic and Slovakia. This concerns the official registration of property changes agreed by Czech and Slovak representatives.

(source Prague Monitor / Czech News Agency)

Deux bonnes notes pour Prague

22 février 2010 1 commentaire

Prague s’est vue octroyer de bonnes notes par plusieurs institutions internationales la semaine derniere. Selon la Federation automobile internationale (FIA), Prague occupe la 4eme position en Europe pour la qualite de son systeme de transports en commun, sur 23 villes etudiees et apres Munich, Helsinki et Vienne. Eurostat (l’office europeen des statistiques) revele quant a lui que Prague est la 5eme region la plus riche au sein de l’Union europenne, juste devant l’Ile de France.

En complement:

Le classement complet de la FIA – EuroTest (en anglais/in english):

D’apres le classement general, Prague est plutot dans la moyenne pour les criteres de temps/information, et ce qui fait son plus est le prix (la possibilite d’achat par SMS semble avoir ete un plus egalement) et finit dans la categorie « bon ». Le point fort de Paris est le temps de voyage mais informations et transferts semblent manquer, et du coup la ville finit en 13eme position (« acceptable »).

Voir le rapport complet par ville (avec la liste des + et des -): ParisPrague.

Les moins les plus notables pour Prague sont toujours les memes: mauvaise connection avec l’aeroport, accessibilite (escalators, ascenseurs…), et difficultes lorsque l’on quitte le reseau pour redevenir un simple pieton…

Le rapport complet d’Eurostat: PIB régionaux par habitant en 2007 (english version: Regional GDP per inhabitant in 2007)

« En 2007, les régions qui occupaient la tête du classement des PIB régionaux par habitant, étaient Inner London au Royaume-Uni (334% de la moyenne), le Grand-Duché de Luxembourg (275%), Bruxelles/Brussels en Belgique (221%), Hamburg en Allemagne (192%), Praha en République tchèque (172%) et l’Île de France (169%). »

A noter par contre que les 7 autres regions tcheques sont par contre bien en dessous de la moyenne de l’UE, 6 etant meme sous les 75%… Tout comme la France qui ne place qu’une region parmi les plus riches d’Europe, la Republique tcheque apparait comme un pays tres centralise ou seule la region entourant la capitale est veritablement prospere.

Lire (et ecouter) egalement l’article de Radio Prague sur le sujet.

La République tchèque accuse un déficit public historique

Près de 170 milliards de couronnes (6,8 md EUR) de déficit public : un record depuis la création de la République tchèque en 1993. Or, le budget approuvé pour 2009 prévoyait un déficit de 52,2 milliards de couronnes (2,08 md EUR); un déficit d’ailleurs revu à la hausse début novembre par rapport aux 38,1 milliards (1, 54 md EUR) initialement prévus. Ce mercredi, les députés tchèques étudiaient en deuxième lecture le projet de budget pour 2010, qui table d’ores et déjà sur un déficit de 162,7 milliards de couronnes, soit 5,3% du PIB. Les spécialistes mettent en garde : si la dette de la République tchèque continue d’augmenter à ce rythme, le pays pourrait faire faillite. (lire la suite sur Radio Prague)

Catégories :Economie Étiquettes : ,

Déficit excessif

Bruxelles place neuf nouveaux pays membres en procédure de « déficit excessif »: Cette décision vise l’Allemagne, l’Italie, les Pays-Bas, la Belgique, le Portugal, l’Autriche, la République tchèque, la Slovénie et la Slovaquie, dont les déficits dépasseront cette année le seuil de 3 % du produit intérieur brut (PIB) défini par le pacte de stabilité et de croissance. Ces Etats viennent s’ajouter aux onze déjà sous le coup d’une procédure similaire dont la France, l’Espagne, le Royaume-Uni ou la Pologne. Au sein de la zone euro, seuls la Finlande, le Luxembourg et Chypre respectent à ce jour le pacte, en dépit de la crise économique. [Le Monde]

Catégories :Economie Étiquettes : , ,

Mesures d’austérité

La République tchèque vote des mesures exceptionnelles pour réduire son déficit en 2010 [Les Echos, 25/09/2009]

« La Chambre basse du Parlement tchèque a approuvé (…) un paquet de mesures législatives exceptionnelles destinées à réduire le déficit budgétaire en 2010 à 162,8 milliards de couronnes (6,5 milliards d’euros) soit 5,2% du produit intérieur brut (PIB). Un accord-cadre initial adopté le 10 septembre par le gouvernement transitoire du Premier ministre Jan Fischer prévoyait un déficit record de 230 milliards de couronnes (9,2 milliards d’euros), soit 7% du PIB tchèque. Après un âpre débat de deux jours, retransmis en direct par la télévision publique CT24, les députés ont donné le feu vert, à quelques modifications près, au train de mesures d’austérité avancé par le cabinet lundi. »

Pour comparaison, le deficit public en France grimpera de 8,2% du PIB cette annee a 8,5% en 2010 [voir article Les Echos] Et le seuil fixe par le pacte de stabilite europeen est a 3% …

Catégories :Economie, Politique, Vu de Prague Étiquettes : , , , ,

PIB +0.1% au deuxième trimestre, mais -5.5% sur un an

« Le produit intérieur brut (PIB) de la République tchèque a progressé de 0,1% au deuxième trimestre par rapport au premier, et a reculé de 5,5% en glissement annuel, selon des chiffres révisés publiés mardi à Prague par l’Office national des statistiques (CSU). Les premières données publiées par le CSU le 14 août faisaient état d’une hausse trimestrielle de 0,3%, et d’un recul de 4,9% sur un an. La baisse en glissement annuel représente le pire résultat du PIB dans l’histoire moderne de la République tchèque, note le CSU. Au premier trimestre 2009, la République tchèque avait enregistré un recul de 3,4% de son PIB, que ce soit par rapport au trimestre précédent ou sur un an. » [Lire la suite / Les Echos]

Catégories :Economie, Vu de Prague Étiquettes : ,

Sortie de crise?

« (…) la République tchèque et la Slovaquie, dont la santé dépend beaucoup des exportations, qui représentaient respectivement 77 % et 82 % de leur PIB en 2008, pourraient relever la tête plus rapidement, dans le sillage d’une amélioration en Europe de l’Ouest, en particulier de l’Allemagne, qui a fortement délocalisé la production de biens d’équipement et d’automobiles. Ces deux pays très industrialisés ont, entre autres, profité des primes à la casse mises en place partout en Europe. Pour eux, la difficulté à moyen terme sera de trouver des relais de croissance lorsque ces mesures s’arrêteront. Leur sortie de crise est conditionnée à une réelle reprise du commerce mondial » [Lire la suite / Le Figaro]

%d blogueurs aiment cette page :