Archive

Posts Tagged ‘restaurant’

La Gare

Nouveau venu sur la scene gastronomique de Prague, le restaurant Brasserie La Gare offre un menu francais bien agreable, pour tous ceux qui sont en manque de plats bien typiques (tartiflette, boeuf bourguignon, coq au vin et j’en passe – tout est la), mais aussi de patisseries fines. Les prix sont corrects pour la situation en plein centre. Et en plus il y a meme une boutique pour faire ses courses.

Brasserie La Gare, et Boutiques Gourmandes
V Celnici 3, 110 00 Prague 1 (juste a cote de Namesti Republiky)

Parfait pour un diner, et j’y retournerai surement, meme pour un dejeuner rapide croque-monsieur+salade. Mais je regrette encore l’Ardoise, et surement pour longtemps…

Catégories :Gastronomie, Tourisme, Vu de Prague Étiquettes : ,

Le meilleur goulash de Prague ?

Je suis toujours surpris par le fait que les communautes etrangeres soient toujours tentees, apres un certain temps passe dans leur pays d’accueil, de chercher le restaurant offrant la meilleure version de leur plat prefere, bien souvent de leur pays d’origine. J’aurais pu etre chauvin et dire que ceci ne concerne que les communautes anglophones (voir plus bas), mais restons modestes, il m’est aussi arrive apres quelques mois a l’etranger de chercher desesperement un restaurant francais pour retrouver des saveurs comme a la maison.

Mais peut etre a cause du fait que les restaurants francais ne sont pas legion en Republique tcheque, il ne m’est pas venu a l’esprit de vouloir creer un classement du meilleur cassoulet de Prague. C’est pourtant ce que font nos amis d’outre-atlantique, par exemple a la recherche du meilleur burger de Prague (chaque expat y va de sa quete puis de sa liste mise en ligne). Je comprendrais tres bien que quelqu’un tente de faire un best of de plats locaux, mais pourquoi donc cette recherche du meilleur burger, ici a Prague? Mystere…

Par exemple, ou manger le meilleur guláš, ou svíčková, vepřové koleno, moravský vrabec ou encore chlebíčky? Etrangement, je n’ai pas trouve de telles listes… Voila une chose qui m’interesserait pourtant: je sais ou aller boire de la tres bonne biere a Prague, mais les plats servis en accompagnement laissent trop souvent a desirer (oui, ici en Republique tcheque – comme en Angleterre d’ailleurs – la biere est la raison pour laquelle on se rend dans un etablissement particulier; la nourriture n’est que secondaire, et a bien souvent uniquement pour role d’accompagner le precieux liquide dore). Sans parler du service, ou de l’atmosphere du lieu… Meme si ces plats sont traditionnels, la plupart des restaurants servent des plats immondes, sans saveur, sans aucune creativite, et il faudrait se faire inviter chez l’habitant pour pouvoir savourer (le mot est peut etre trop fort… gouter? apprecier?) ces recettes. Ou donc trouver un plat digne des recettes de babicka?

En tant que Francais, manger est une passion, et decouvrir de bons petits plats locaux un passe temps favori. Mais meme si j’apprecie de temps en temps un plat traditionnel tcheque, surtout avec l’automne qui arrive, je ne me vois pas tester tous les goulash de la ville, je tiens a ma sante! Alors je profite de ce message pour passer un appel: ou avez vous bien mange un plat traditionnel tcheque? Je vais egalement tente de repondre avec quelques unes de mes adresses, d’autres suivront. Dobrou chuť!

Le meilleur guláš (goulash) de Prague ?

Qu’est ce donc?

Meme si le goulash est a l’origine un plat hongrois (et plutot une soupe/ragout), la version tcheque est une variante bien specifique qui se differencie du plat originel, et malgre le nom peut etre considere comme l’un des plats nationaux (et prefere des locaux). Il est prepare avec beaucoup d’oignons et de paprika (poivron rouge seche reduit en poudre), qui donne sa couleur rouge sombre caracteristique. La viande la plus utilisee est le bœuf. L’originalite tcheque est de servir la viande en sauce avec des knedliky en accompagnement (tranches de pain rond prepare a base de farine, d’oeufs, de levure et de pain rassis, puis cuit a l’eau et coupe en rondelles – il existe des variantes avec lardons, herbes, et meme une version sucree pour le dessert). Les tranches de knedliky sont utilisees pour manger la sauce. Parfois le plat est decore d’oignon ou de poivrons frais. A noter aussi que les tcheques epicent tres peu leurs plats ce qui peut sembler un peu fade (a l’oppose, parfois ils salent bien trop…).

Paris-Prague recommande…

Kolkovna Budejovická (Budějovická 13a, Prague 4 – Metro C, station Budějovická)

Je m’y suis rendu par hasard pour un dejeuner d’affaire et j’ai ete agreablement surpris par leur goulash, gouteux et plutot leger, la viande etant de bonne qualite, accompagne de knedliky mais aussi de galettes de pommes de terre, le tout releve par un peu d’oignon et de chilli frais – ce qui etait parfait avec la biere proposee (Pilsner Urquell). Le tout pour un prix tres raisonnable mais quand meme superieur a la moyenne pour ce genre de plat: 129,- Kč (5 euros). Meme si le restaurant se trouve dans un batiment moderne occupe surtout par des bureaux, l’espace est agreable et surtout non fumeur. Au final bien meilleure experience que dans tous les restaurants avoisinants proposant de la cuisine tcheque. Il ne me reste plus qu’a essayer les autres Kolkovna de Prague pour verifier si la qualite du goulash est la meme.

Les lecteurs recommandent… (mais du coup pas encore essaye)

Černý Kohout (Bublavská 308, Prague 5 Klukovice)

A suivre: la meilleure svíčková? le meilleur vepřové koleno? les meilleurs moravský vrabec? les meilleurs chlebíčky? (voir aussi l’article pour un debut d’explication: Cuisine tchèque sur Wikipedia)

Catégories :Gastronomie, Tourisme, Vu de Prague Étiquettes : , , ,

A voir absolument avant le 15 octobre

12092009895Comme je l’avais indique dans un message precedent, l’ancien siege de Radio Europe Libre (Radio Free Europe) va desormais etre occupe par le Musee national de Prague tout proche. Sorte de blockhaus inaccessible depuis que je me suis installe ici, avec ses barrieres de beton et ses policiers armes, le batiment est maintenant en libre acces depuis que Radio Free Europe a demenage ses locaux en dehors du centre ville, avec meme la reouverture d’une des sorties du metro Muzeum qui arrive directement aux pieds du colosse. Et le batiment est meme ouvert aux visites jusqu’au 15 octobre. 

Opportunite unique a ne pas manquer, il faut visiter ce lieu symbolique et charge d’histoire maintenant, avant sa reconstruction (tout y est en desordre mais donne une impression d’authenticite), et qui a change de fonctions maintes fois et a vu de nombreux hotes prestigieux (c’est d’ailleurs la, devant le parlement federal tchecoslovaque, que Francois Mitterand avait fait un discours en 1990 apres la revolution de Velours). Et surtout la vue offerte des salles superieures est exceptionnelle, que ce soit sur le Musee national tout proche, mais aussi sur tout le panorama du centre historique de Prague, comme je ne l’avais jamais vu encore.

12092009841 12092009850 12092009882

12092009896Entree 80 Kc seulement, ajouter 40 Kc pour prendre des photos. Visites en tcheque uniquement, guide audio en anglais sans supplement. Plus d’infos sur le site du Musee National. Et avant ou apres la visite, passez par le tres retro cafe Prager dans le batiment meme. Finalement, ne surtout pas hesiter a aller manger au restaurant Zahrada v Opeře – Garden in the Opera. L’interieur moderne et lumineux contraste avec l’apparence austere et sombre du batiment exterieur; le service est irreprochable, le menu propose est excellent et pleins de surprises, et le tout a des prix tres raisonnables. C’etait la aussi une premiere pour moi, mais je suis sur que j’y retournerai souvent.

Ligue contre les critiques américains

17 juillet 2009 1 commentaire

Je viens juste de lire cette interview d’Alexandre Déon, patron du restaurant français L’Ardoise a Vinohrady (mon prefere a Prague! on y etait meme hier soir, en terrasse). Malheureusement tellement vrai… comment peut-on joindre cette ligue? 🙂

« Je suis en train de créer une ligue contre les critiques américains. Il y a quatre ou cinq critiques qui tournent pour des sociétés comme ‘expats’ ou le ‘Prague post’. Ce ne sont que des Américains. Et je suis vraiment désolé pour eux mais ils ne connaissent rien à la nourriture. Je suis très ouvert à une critique, pour moi cela ne peut que m’améliorer et que me faire du bien. Si elle est juste, je la conçois, je vais travailler dessus et je vais faire un effort. Par contre, quand elle n’a aucun intérêt et qu’elle est fausse parce que les gens ne connaissent pas ce que c’est qu’un gratin dauphinois et qu’ils parlent d’une purée mal faite, c’est très difficile et très insupportable pour nous. »

J’avais ecris ca sur un autre blog, je me permets de le republier puisque c’est toujours d’actualite en ce qui me concerne.

11072009477L’Ardoise (222 524 102 / Bruselska 7-Londynska 29, Prague 2 Vinohrady). Notre restaurant prefere a Prague! Quand la vraie cuisine francaise nous manque… mais pas seulement: l’endroit est parfait pour boire un verre (excellent choix de vins) ou prendre un cafe (et partager un dessert), tout simplement. Ambiance decontractee, service irreprochable et cordial, et bien sur cuisine parfaite.

Our favorite in Prague! This is the place to go when we miss the authentic French cuisine… but not only: the place is also perfect to have a glass of wine (great choice) or a coffee (and share a delicious dessert). If you do like France and this “je ne sais quoi” about endless meals, you will love it. Perfect for a dinner between friends… There is a non-smoking section, which kids (and many grown-ups) will enjoy, for its many wooden toys.

%d blogueurs aiment cette page :