Archive

Posts Tagged ‘services’

Moins de touristes en République tchèque

Mauvaises nouvelles pour le tourisme tcheque, mais une bonne occasion pour venir (re) decouvrir Prague et la Republique tcheque, plus calmes, et avec des prix tres attractifs en ce moment.

Moins de touristes en République tchèque (Le Figaro, 17 février 2010)

Le nombre de touristes étrangers arrivés en 2009 en République tchèque a baissé d’environ 8,6% par rapport à l’année précédente (…). Au total, 6,08 millions de touristes ont visité le pays au cours de l’année écoulée, marquée par la récession économique mondiale, contre 6,65 millions de visiteurs en 2008 (…). Ce recul est plus important par rapport à celui enregistré à l’échelle mondiale par l’Organisation mondiale du tourisme (-4%).

« Cette énorme baisse démontre l’inaction des autorités tchèques sur le plan du tourisme », a commenté Tomio Okamura, porte-parole de l’Association des agences de tourisme tchèque (ACCKA). Selon lui, pour séduire les touristes, il faudrait développer le tourisme régional et améliorer l’image de Prague qui pâtit de la présence de pickpockets, des abus de taxis et de bureaux de change indélicats, mais aussi de l’attitude peu accueillante du personnel local.

La capitale Prague, principale attraction touristique du pays, a attiré l’an dernier environ 4,37 millions de touristes étrangers, contre 4,59 millions en 2008.

« L’énorme baisse du nombre de touristes a entraîné une chute des prix hôteliers, à leur niveau le plus bas dans l’histoire contemporaine », a constaté M. Okamura. Selon lui, la crise a lourdement frappé aussi les compagnies d’autocars, les agences de voyage réceptives, les restaurants et les magasins de souvenirs.

DIY

Do It Yourself – c’est un peu l’impression et la conclusion a laquelle on arrive le plus souvent en Republique tcheque lorsque l’on essaie d’obtenir quelque chose d’une societe de services (et n’importe laquelle: telephone, electricite, internet, transports, etc, etc). C’est souvent incroyable de se retrouver a vouloir payer pour un service, et de ne pas pouvoir ou se le voir refuser pour des pretextes souvent incomprehensibles (je me souviens toujours du jour ou nous voulions acheter un billet de train Prague-Berlin a la gare centrale de Prague et ou l’on nous a tout simplement dit que non, ce n’etait pas possible – a noter que ma femme est Tcheque, donc la nationalite ou la langue n’a rien a voir la dedans; et c’etait en 2009, pas en 1989). C’est quand meme un comble, surtout en ces temps de crise…

Dernier episode en date ce matin: une tentative avortee d’installer un modem wi-fi par UPC. L’installateur 1) n’a pas reussi l’installation 2) m’a dit que c’etait a cause de mon ordinateur 3) n’avait pas de monnaie – le prix etait 655 Kc. J’ai refuse de payer, nous avons tous les deux perdus 1h30 et beaucoup d’energie, et la conclusion est que je vais aller moi-meme acheter un router ce weekend et m’occuper de l’installation (un router premier prix coute moins de 700 Kc). Du coup UPC perd le prix de l’installation, la location de leur modem (a 60 Kc par mois quand meme), et son image en prend un mauvais coup puisque suite a cet incident, j’ai envisage de changer de fournisseur Internet (ce que je ferais sans hesiter si d’autres proposaient la chaine TV5 ou France 24).

DIY, donc… Pas etonnant que Ikea fasse des profits consequents et envisage meme de construire ici a Prague son plus grand magasin en Europe (alors qu’il y en a deja deux).

Sur le meme sujet, un article interessant sur le chef cuisinier Zdeněk Pohlreich, celebrite ici avec son show TV « Ano, šéfe! » (« Oui, chef! » – un peu a la Gordon Ramsay au Royaume-Uni) ou il tente de remettre sur pied des restaurants peu frequentable. Sa conclusion – ce n’est pas fameux dans le monde la restauration:

I am afraid that the Czechs are just not born to work in service, a lot of them still find it humiliating or frustrating. They don’t realize how important good service is. (lire la suite sur Radio.cz: Celebrity chef laments current Czech food culture)

Pour l’instant je ne trouve malheureusement rien a y redire… Et je ne peux qu’etre d’accord quand il dit:

« What I’m missing in many restaurants is just a certain feel. I don’t care if you serve the food from the left or the right hand side, for me, what’s important is that someone gives me a smile and creates some sort of atmosphere, and very often, it’s not the case. »

A part, bien sur, pour les restaurants recommandes sur ce blog 🙂

Les expats en République tchèque

Czech Business Weekly vient de publier un article sur  les expats en Republique tcheque, leur nombre (1/20 eme de la population totale!), leurs attentes, leurs challenges, mais aussi leur impact sur le pays, comme par exemple sur la qualite des services.

Expats challenge the local service market [cbw.cz, en Anglais]

Tout etranger installe ici depuis quelques temps deja se reconnaitra sans auncun doute. Pour moi ce fut en particulier l’anecdote de la reconstruction de l’appartement… un vrai cauchemar dans notre cas…

Je note en tout cas (et ne peut que confirmer ou m’en rejouir):

  • il y a une vraie demande et encore beaucoup d’opportunites de developpement – avis aux investisseurs potentiels
  • les meilleurs services se recommandent effectivement quasi-exclusivement par bouche a oreille, entre expats (ou par blog/facebook/etc) – au passage il n’existe pas d’equivalent francophone d’un site comme expats.cz
  • les expats  sont presque toujours prets a payer pour ce petit plus qui leur rendra la vie plus facile, mais malheureusement il est encore difficile de pouvoir payer pour ce petit plus… la demande existe mais l’offre n’est pas (encore?) la…

A bon entendeur…

Catégories :Vu de Prague Étiquettes : ,

Classement UBS « Prix et salaires 2009 » – comparaison entre Paris et Prague

20 août 2009 2 commentaires

Un excellent rapport, beaucoup de donnees que j’ai essaye de resumer ici. Il me faut maintenant un peu de temps pour analyser tout ca…

Voir le site d’UBS et le rapport complet pour plus d’information sur la methodologie utilisee; indice 100 = Zurich.

« Basée sur une étude réunissant les données de correspondants établis dans les 73 villes les plus importantes du monde, cette publication fournit une comparaison complète des prix (122 biens et services ainsi que loyers), des revenus et impôts sur celui-ci, de la durée du travail et des vacances dans 14 professions différentes. Elle comprend aussi un classement du pouvoir d’achat et donc du niveau de vie de chacune des 73 villes de l’étude. »

Niveau des prix: Paris # 9 (sans loyer: 86,1; avec loyer: 90,4) / Prague # 51 (sans loyer: 53,0; avec loyer: 51,5)

Niveau des salaires: Paris # 22 (brut: 59,4; net: 58,6) / Prague # 45 (brut: 21,5; net: 22,5)

Pouvoir d’achat intérieur: Paris # 27 (salaire horaire brut: 69,0; salaire horaire net: 68,1; revenu annuel net: 57,4) / Prague # 44 (salaire horaire brut: 40,5; salaire horaire net: 42,3; revenu annuel net: 40,6)

Temps de travail nécessaire à l’achat de …

  • … 1 BigMac: Paris = 20 minutes / Prague = 38 minutes
  • … 1 kg de pain: Paris = 22 minutes / Prague = 12 minutes
  • … 1 kg de riz: Paris = 20 minutes / Prague = 21 minutes
  • … 1 iPod nano 8 Go: Paris = 15 heures / Prague = 43 heures

Lire la suite…

%d blogueurs aiment cette page :