Archive

Posts Tagged ‘taxis’

Skoda, nouvelle coqueluche des taxis

La firme tchèque (quatorzième marque importée en France) s’est installée à la quatrième place du hit-parade de la spécialité grâce à l’Octavia et à la vaste berline Superb, dont la dernière génération a été sacrée « Taxi de l’année 2009-2010 » par L’Officiel du taxi, bible de la profession.

La Skoda Superb (à partir de 23 200 euros) offre un gigantesque espace intérieur, un coffre démesuré, un habitacle austère mais de bonne facture, de solides moteurs Diesel TDI estampillés VW, des suspensions souples et elle se négocie à des prix franchement plus intéressants que les limousines allemandes. Bref, elle a tout pour faire un taxi.

En consacrant un joli budget pour devenir la marque automobile officielle du Tour de France cycliste, Skoda a trouvé un autre terrain pour soigner son image de sérieux tout en profitant de l’occasion pour asseoir quelques VIP sur la banquette arrière de la Superb. Car jouer les voitures de maître ou vendre deux mille taxis par an permet aussi à nombre de passagers de découvrir d’un peu plus près ce à quoi ressemble une Skoda. Contrairement aux élitistes BMW ou Audi, la marque tchèque (…) y voit une appréciable vitrine grand public.

(lire la suite sur Le Monde du 6 mai 2010)

Publicités
Catégories :Article, Economie, Technologies, Vu de Paris Étiquettes : , ,

Moins de touristes en République tchèque

Mauvaises nouvelles pour le tourisme tcheque, mais une bonne occasion pour venir (re) decouvrir Prague et la Republique tcheque, plus calmes, et avec des prix tres attractifs en ce moment.

Moins de touristes en République tchèque (Le Figaro, 17 février 2010)

Le nombre de touristes étrangers arrivés en 2009 en République tchèque a baissé d’environ 8,6% par rapport à l’année précédente (…). Au total, 6,08 millions de touristes ont visité le pays au cours de l’année écoulée, marquée par la récession économique mondiale, contre 6,65 millions de visiteurs en 2008 (…). Ce recul est plus important par rapport à celui enregistré à l’échelle mondiale par l’Organisation mondiale du tourisme (-4%).

« Cette énorme baisse démontre l’inaction des autorités tchèques sur le plan du tourisme », a commenté Tomio Okamura, porte-parole de l’Association des agences de tourisme tchèque (ACCKA). Selon lui, pour séduire les touristes, il faudrait développer le tourisme régional et améliorer l’image de Prague qui pâtit de la présence de pickpockets, des abus de taxis et de bureaux de change indélicats, mais aussi de l’attitude peu accueillante du personnel local.

La capitale Prague, principale attraction touristique du pays, a attiré l’an dernier environ 4,37 millions de touristes étrangers, contre 4,59 millions en 2008.

« L’énorme baisse du nombre de touristes a entraîné une chute des prix hôteliers, à leur niveau le plus bas dans l’histoire contemporaine », a constaté M. Okamura. Selon lui, la crise a lourdement frappé aussi les compagnies d’autocars, les agences de voyage réceptives, les restaurants et les magasins de souvenirs.

%d blogueurs aiment cette page :