Archive

Posts Tagged ‘Velká Pardubická’

Quelques chiffres

75 790

C’est le nombre de vehicules vendus par Skoda Auto en septembre 2010, ce qui constitue le meilleur resultat mensuel des ventes de son histoire. Sur les sept premiers mois de l’annee, le constructeur tcheque a vendu un total de 568 990 voitures, soit + 12,8 % par rapport a la meme periode en 2009 (lire: Skoda: Record mensuel de ventes en septembre sur Radio Prague).

70

C’est le pourcentage de Tcheques qui ne sont pas favorables a l’adoption de l’euro, d’apres un sondage publie cette semaine. L’agence de sondage ajoute que pour les non-membres, l’attractivite de la zone euro a diminue et que la couronne tcheque a servi d’amortissemeur utile pour l’economie pendant la crise (lire: Sondage: les Tcheques ne veulent pas de l’euro sur Radio Prague; voir aussi l’evolution du taux de change EUR/CZK sur ces 3 dernieres annees).

7

C’est le nombre de victoires de Josef Vana, le plus celebre des jockeys tcheques (57 ans quand meme) apres avoir remporte la 120eme edition du grand steeple-chase de Parbubice, course mythique mais aussi controversee (lire: 120e Grand Steeple-chase de Pardubice : Josef Váňa a encore frappé ! sur Radio Prague; voir aussi le site officiel ou l’article Wikipedia).

1

C’est le nombre de but marque par la Republique tcheque vendredi dernier a Prague contre l’Ecosse (1:0) lors de son deuxieme match eliminatoire a l’Euro 2012. Et qui explique la presence en masse pendant le weekend dernier de supporters ecossais, noyant leur chagrin dans la biere tcheque et surtout bravant le froid d’automne en t-shirt et… en kilt!

Publicités

Distances

Je ne suis pas specialement fan d’equitation, mais cette citation de Miroslav Petran (president de la Societe hippique de Pardubice) extraite d’un article de Radio Prague sur le 119 eme Grand Steeple-chase de Pardubice (Velka Pardubicka) m’a fait sourire. Certains devraient aller jeter un coup d’oeil a mes cartes 🙂

« Nous avons une présence française pour la première fois depuis de longues années et je m’en félicite. Je souhaite que cette présence soit encore plus importante à l’avenir. Mais il me semble que le problème avec les Français, c’est qu’ils ont certaines insuffisances dans leurs connaissances historiques et géographiques. Lorsque l’année dernière, après le cross-country de l’Anjou-Loire Challenge, organisé par le Lion d’Angers, j’ai remis un prix à un entraîneur, je l’ai invité à venir à Pardubice avec son cheval en lui disant qu’il avait une chance de gagner. Mais il m’a répondu qu’il n’avait pas l’intention de faire cinq jours de voyage. Je lui ai alors demandé s’il avait déjà vu une carte de l’Europe et expliqué que je ne l’invitais pas à Moscou, mais à Prague et qu’il n’y avait qu’un jour de route depuis la France. »

%d blogueurs aiment cette page :